Vidéo épisiotomie bébé, grossesse, accouchement, naissance

Le 3 juin
Vidéo épisiotomie

 

Episiotomie : de quoi parle-t-on ?

L’épisiotomie est utilisée à l’instant de l’accouchement pour baisser le danger de déchirure du périnée de la maman en simplifiant l’expulsion du enfant. Elle consiste à sectionner proprement une partie du périnée (4 à 6 centimètres globalement) pour entrouvrir le chemin à la direction du enfant au moment où les tissus sont trop rigides. Dans l’hexagone en ce moment, 65% des primipares (les nanas et notamment ceci est la première maternité) sont imputées par l’épisiotomie, contre 30% des multipares (les nanas qui ont déjà mené une ou maintes grossesses).

Qui prend la décision de faire l’épisiotomie et comment ?

L’épisiotomie est discutée par la team médicale. Elle n’est pratiquée qu’en toute fin d’accouchement, simplement au préalable l’expulsion, au moment d’une contraction utérine ou au cours d’un effort expulsif, au moment où le périnée est dur le plus possible. La sage-femme ou l’obstétricien s’occupe de l’intervention chirurgicale. En l’absence de péridurale, on est capable de exercer une anesthésie locale ou une rachianesthésie si besoin.

La partie du périnée est faite soit de manière verticale, soit d’après un angle de 45° (intitulée rubrique médiolatérale, la plus pratiquée en France), par un mouvement qui en partant de la vulve vers la région anale. On sectionne la section musculaire, en plus la muqueuse vaginale et le tissu de la vulve.

Tous les tissus sont recousus tout de suite suite à l’expulsion du enfant et du placenta, la plupart du temps à le soutien d’un fil résorbable.

 

A quoi sert réellement l’épisiotomie ?

Durant longtemps, l’épisiotomie a été pratiquée dans le projet de baisser les déchirures brutales et incontrôlées du périnée au cours de l’accouchement. Le passage « explosif » de la tête foetale était considéré semblable à directeur majeur d’incontinence (urinaire et anale) et de prolapsus génital (descente d’organes). Mais les analyses cliniques n’ont pas validé cette théorie. La maternité est en soi un facteur de délabrement du périnée.

L’OMS conseille depuis de nombreux mois de ne exercer l’épisiotomie, pendant un accouchement jusqu’à présent logique, que dans les cas suivants : signes de détresse foetale, évolution insuffisante du boulot et menace de déchirure du troisième degré (important).

C’est pourquoi, outre la primiparité, l’utilisation à l’épisiotomie est plus commun en cas d’accouchement compliqué : extraction instrumentale par forceps, démonstration du enfant par le siège, maternité gémellaire.

Quels sont les risques/complications de l’épisiotomie ?

L’épisiotomie engendre de temps en temps un traumatisme pour le votre enfant. Cependant pour la parente ce n’est pas la fête !Outre le danger possible localement d’une hémorragie ou d’une infection, il est nécessaire de reconnaître que le traumatisme musculaire et nerveux (muscles et nerfs coupés) est automatique. Les douleurs périnéales et les hématomes périnéaux qui s’ensuivent alourdissent les suites de couches, plus ou moins en fonction des spécialisés et les techniques, comparativement à un accouchement sans épisiotomie (qui demeure malgrè tout traumatisant).

L’épisiotomie rend la copulation complexe (voir difficile) auparavant quelques semaines, lorsque ce n’est pas pour plus longtemps. On discute de dyspareunie (douleur durant les rapports sexuels). Il est ainsi essentiel que la réfection chirurgicale de l’épisiotomie soit méticuleuse afin de fuir une tragédie amoureux qui rendra la perspective d’un autre accouchement très peu probable !

Un granulome inflammatoire ou une endométriose ont la possibilité de apparaître par la suite au niveau de la cicatrice.

Comment manager la suite à-épisiotomie ?

L’épisiotomie cicatrise souvent bien avec des traitements de siège corrects : lavage à la douchette ou au boc sans pression, séchage au séchoir à cheveux (moins désagréable que la serviette). De même le lavage automatique et le séchage minutieux suite à chaque passage aux toilettes sont vigoureusement recommandés. Les antiseptiques sont exploités uniquement en cas de contamination.

La douleur aiguë liée à la partie des tissus perdure globalement 5 jours… mais ce n’est qu’une moyenne. Les anti-douleurs sont prescrits par le docteur si impératif, selon le type d’allaitement : les anti-inflammatoires sont les plus valables.

Les rapports sexuels ne seront pas récupéré sans un partenariat complet de l’accouchée, et de facon très douce et maîtrisée. Ne jamais forcer une bourinage douloureuse, ne jamais forcer un spasme vaginal ou rectal réflexe.

Les plaisirs vidéoludiques érotiques n’incluant pas de bourinage vaginale ou anale sont laissés aux option des associés pendant la cicatrisation. Si la dyspareunie persiste en dépit d’un délai honnête de cicatrisation (trois mois pour les tissus), il est nécessaire de retoucher l’obstétricien qui a pratiqué l’accouchement, l’épisiotomie et sa réfection. En sachant que la repousse des nerfs sectionnés requièrent 6 à douze mois, ce qui est essentiel dans un secteur correctement très érogène (source de satisfaction érotique).

La consultation d’un sexologue est capable de se révéler impératif parce que l’épisiotomie n’est pas de tout temps la directeur de la dyspareunie : l’accouchement est capable d’être l’aubaine d’extérioriser un rejet sous-jacent de rapports intimes.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • video episiotomie
  • episiotomie video
  • une césarienne
  • ventre apres cesarienne
  • épisiotomie sur périnée
  • périnée accouchement
  • Photos Descente Dorganes

Articles relatifs :

  1. Le sexe après l’accouchement
  2. Que ressent le fœtus pendant les rapports sexuels ?
  3. Vidéo de la grossesse à l’accouchement
  4. Épisiotomie
  5. Vidéo accouchement par césarienne
  6. Vidéo décollement placentaire
  7. Vidéo grossesse extra-utérine (GEU)

Articles relatifs

Tags: ,

Abonnez vous à notre flux RSS!


Laisser un commentaire sur l'article Vidéo épisiotomie

Flux RSS de bébé news

S'abonner à notre flux RSS

Ou s'abonner par Email:


Abonnez-vous à Bébé News !

    Bébé news sur Facebook Bébé news sur Twitter Le flux RSS de Bébé news

Derniers articles

Articles populaires

Nuage de Tags

Commentaires

  • nounou à domic… sur Sucer la tétine de son bébé est …
  • Anonimka sur 7 façons de bien préparer son acc…
  • au re sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Bébé news sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • katsissi sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • camille sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Cécile sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Marina Aid' sur Gagnez un sac à langer Sport Style…