Vidéo accouchement bébé, grossesse, accouchement, naissance

Le 3 juin
Vidéo accouchement

 

De quoi parle-t-on ? De quoi est-il question ?

L’accouchement est la totalité des phénomènes aboutissant à le lancement du fœtus de l’utérus de sa parente, dès le moment où cette dernière a parvient à l’expression théorique de 6 mois de maternité (soit 28 semaines d’aménorrhée [SA], l’aménorrhée se trouvant l’absence de règlementation).

L’accouchement logique est contacté par les toubibs accouchement « eutocique », au contraire de l’accouchement « dystocique », cela signifie délicat (démonstration par le siège notamment). L’accouchement entre le début de la 38e SA et la fin de la 42e SA est dit « au final ».

 

L’accouchement se déroule en 3 étapes successives :

- étape 1 : le travail avec les contractions utérines et l’inauguration du col utérin ;
- étape deux : l’expulsion fœtale ;
- étape 3 : la délivrance du placenta.

Quels sont les dangers et les enjeux sanitaires ?

La quantité de naissances vivantes enregistrées dans l’hexagone est supérieur à 800 000 tous les ans.

Quatre accouchements sur 5 se font correctement, cela signifie par voie authentique et non par césarienne (1 accouchement sur 5).

Selon l’institut des statistiques, l’âge médian à la maternité est presque 30 années, soit pas loin de deux années en outre qu’il y a 20 années.

Quels sont les mécanismes ?

La période de l’accouchement par voie basse est disparate et diminue lorsque le nombre de grossesses accroît. Elle est capable de aller jusqu’à 8 à 15 heures approximativement pour un premier enfant (on discute de dame primipare).

- La première étape est l’étape de travail, avec des contractions utérines fréquentes, d’intensité et de fréquence croissantes provoquant des changements du col utérin, qui se dilate jusqu’à son effacement.
- La seconde étape, l’expulsion, aboutit à le lancement du fœtus suite au passage du plus grand diamètre de la tête ou du siège à travers le détroit plus fort du bassin (on parle d’engagement), la descente et finalement le dégagement. Cette étape perdure moins de une demi heure du coté de une dame primipare et moins de 15 minutes du coté de une dame multipare.
- La délivrance est la dernière étape, avec l’expulsion du placenta et des membranes, approximativement dans les une demi heure selon l’expulsion.

Comment ceci se manifeste-t-il ?

Le début de l’étape de boulot est dévoilé par la perte du bouchon muqueux (glaire rosée), cela signifie l’élimination de la glaire cervicale qui ferme le col de l’utérus durant la maternité. Cette perte du bouchon muqueux a souvent lieu 24 à 48 heures auparavant l’accouchement.

Les contractions utérines deviennent après douloureuses et se rapprochent, survenant la majorité des 5 minutes et améliorant en intensité. Cette hausse d’intensité et de fréquence traduit le début du travail. La cassure de la poche des eaux finalement est une perte liquidienne (liquide amniotique) éclatante et transparente. Celui-ci signe impose d’aller à la maternité pour l’accouchement.

Avec quoi ne est il nécessaire de pas confondre ?

Quelques contractions ne correspondent pas au départ du boulot ; on discute de « faux boulot ». Les contractions sont donc irrégulières et n’augmentent pas en intensité ni en fréquence. L’absence de changements du col utérin indique que le boulot n’a pas débuté.

Y a-t-il une prévention faisable ?

Le suivi de la maternité et le dépistage des situations à encoure autorisent un accouchement sans complication dans la plupart des cas. Un suivi gynécologique auparavant la maternité (consultation préconceptionnelle) autorise les sérologies nécessaires et de se battre précocement contre les habitudes toxiques pour le votre enfant (tabac, alcool, produits illicites, médicaments…).

Ensuite, pendant toute la durée de la maternité jusqu’à la consultation du 9e mois et/ou l’accouchement, des examens cliniques et biologiques (prises de sang) réguliers autorisent de confectionner l’accouchement dans les best critères. Des enseignement de préparation à l’accouchement (haptonomie, sophrologie…) à suivre en couple autorisent également d’envisager ce moment dans les best critères.

À quel moment visionner ?

Les contractions utérines douloureuses et fréquentes (la plupart des 5 minutes) et/ou la perte des eaux témoignent du début du boulot et imposent d’aller à la maternité où est programmé l’accouchement. En cas de signes anormaux, et peu importe l’expression de la maternité, il est primordial de visionner en urgence : perte de sang, baisse des actions fœtaux, fièvre, douleur…

Que fait le docteur ?

L’accueil à la maternité se fait la plupart du temps en salle de prét-accouchement où la sage-femme ou le docteur gynécologue-obstétricien ont la faculté de interroger la patiente, l’étudier et suivre le fœtus (on discute de monitoring fœtal).

Le toucher vaginal contrôle l’état de dilatation ou d’effacement du col utérin, et le monitoring fœtal surveille le tempo cardiaque fœtal et la situation et la fréquence des contractions utérines. Lorsque le col est assez dilaté, la patiente est transférée en salle de travail, où une perfusion intraveineuse est posée. Une analgésie péridurale est posée par le docteur anesthésiste-réanimateur d’après les souhaits de la patiente.

Le « partogramme » consigne la plupart des informations de l’accouchement à tout moment (col, démonstration fœtale, liquide amniotique, pouls, tension artérielle, produits thérapeutiques, péridurale…). Plus le travail continue, plus les contractions se rapprochent, jusqu’à « dilatation totale ». La tête fœtale traverse le bassin maternel et s’engage naturellement ensuite franchit l’orifice inférieur du bassin. Le fœtus va descendre petit à petit et être en définitive expulsé avec aux efforts maternels.

Une épisiotomie, cela signifie une incision du périnée, est par moment obligatoire pour franchir la dernière étape. Une fois expulsé, le môme adopte une respiration indépendant et pousse ses premiers cris ; le cordon ombilical est capable de donc être clampé. La dernière étape de l’accouchement est la délivrance du placenta, qui a lieu dans les une demi heure qui suivent l’accouchement (reprise des contractions utérines et décollement du placenta avec expulsion).

Comment élaborer ma imminente consultation ?

Les premiers temps de vie se passent à la maternité préalablement au retour à la maison. Ces jours d’hospitalisation sont l’opportunité de contrôler l’absence de ennuis maternelles (saignement, douleurs, infections…) ou néonatales. Ils autorisent de même les examens de dépistage pour le nouveau-né.

Un come back précoce à la maison suite à l’accouchement est capable d’être envisagé (entre 24 et 48 heures notamment), néanmoins il dépend des habitudes de la maternité, du désir des parents et évidemment de l’absence de contre-indications médicales.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • vidéo accouchement
  • ceinture eutocique
  • bouchon muqueux
  • accouchement eutocique
  • coccige
  • video accouchement douleureux
  • video accouchement intraveineuse
  • video consultation accouchement

Articles relatifs :

  1. Accouchement en 3D
  2. Le cerclage
  3. 7 façons de bien préparer son accouchement
  4. Accouchement sous hypnose
  5. Vidéo accouchement par césarienne
  6. Vidéo décollement placentaire
  7. Vidéo épisiotomie

Articles relatifs

Tags:

Abonnez vous à notre flux RSS!


Laisser un commentaire sur l'article Vidéo accouchement

Flux RSS de bébé news

S'abonner à notre flux RSS

Ou s'abonner par Email:

Voyance

Abonnez-vous à Bébé News !

    Bébé news sur Facebook Bébé news sur Twitter Le flux RSS de Bébé news

Derniers articles

Articles populaires

Nuage de Tags

Commentaires

  • nounou à domic… sur Sucer la tétine de son bébé est …
  • Anonimka sur 7 façons de bien préparer son acc…
  • au re sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Bébé news sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • katsissi sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • camille sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Cécile sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Marina Aid' sur Gagnez un sac à langer Sport Style…