Rhinopharyngite bébé, grossesse, accouchement, naissance

Le 13 février
Rhinopharyngite

C’est une inflammation de la muqueuse des fosses nasales jusqu’au pharynx, qui survient le plus fréquemment chez les enfants de 6 mois à 4 ans. En raison de l’immaturité de leur système immunitaire, les petits ont une sensibilité accrue aux virus responsables de la rhinopharyngite (rhinovirus, coronavirus, virus respiratoire syncytial…), très contagieux et à l’origine d’épidémies, surtout en hiver.

Quand consulter un médecin ?

La maladie se manifeste par un écoulement nasal de couleur claire, des éternuements, une sensation de nez bouché, éventuellement une toux. D’autres symptômes peuvent apparaître comme une légère fièvre, des selles molles et des petits ganglions au niveau du cou, notamment chez les nourrissons.

A ce stade, une consultation chez le médecin n’est pas indispensable car la rhinopharyngite se guérit toute seule en quelques jours. Au besoin, appelez votre médecin pour qu’il vous explique comment aider votre enfant à mieux respirer.

En revanche, il faut le faire examiner si vous remarquez :

- une fièvre plus élevée ou qui persiste trois à quatre jours,
- un écoulement nasal plus abondant et jaunâtre,
- une toux importante,
- des vomissements.

Ce sont, en effet, les signes d’une surinfection qui peut dégénérer en otite, sinusite, bronchiolite ou encore laryngite.

Bon à savoir : des rhinopharyngites à répétition peuvent être dues à un terrain allergique, une hypertrophie des végétations, un déficit immunitaire ou une simple carence en fer. Demandez des précisions au médecin.

Quel traitement ?

Au début de la maladie, pour permettre à votre enfant de mieux respirer, le médecin vous recommandera de lui nettoyer les fosses nasales avec un sérum physiologique ou un spray à base d’eau de mer ou d’eau thermale. Ces soins doivent être répétés plusieurs fois par jour afin de favoriser l’évacuation des sécrétions.

Vers l’âge de 2 ans, on peut apprendre à son enfant à vider une narine l’une après l’autre, pour un mouchage plus efficace.

Pensez aussi à humidifier l’atmosphère de sa chambre et à surélever sa tête avec un oreiller, cela l’aidera à mieux dormir.

Si nécessaire, le médecin prescrira du paracétamol pour faire baisser la fièvre et, seulement en cas de surinfection bactérienne, des antibiotiques.

Côté prévention ?

Il n’y a aucune mesure qui permette d’échapper aux virus responsables. On estime même qu’un enfant connaîtra entre cinquante et soixante épisodes de rhinopharyngite pendant ses six premières années.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • muguet nouveau né
  • mmuguet amygdale
  • muguet et mononucleose

Articles relatifs :

  1. Les maladies infantiles
  2. Gastro-entérite
  3. Bronchiolite
  4. Bronchite
  5. Grippe
  6. Herpès
  7. Méningite

Articles relatifs

Abonnez vous à notre flux RSS!


Laisser un commentaire sur l'article Rhinopharyngite

Flux RSS de bébé news

S'abonner à notre flux RSS

Ou s'abonner par Email:


Abonnez-vous à Bébé News !

    Bébé news sur Facebook Bébé news sur Twitter Le flux RSS de Bébé news

Derniers articles

Articles populaires

Nuage de Tags

Commentaires

  • nounou à domic… sur Sucer la tétine de son bébé est …
  • Anonimka sur 7 façons de bien préparer son acc…
  • au re sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Bébé news sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • katsissi sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • camille sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Cécile sur Gagnez un sac à langer Sport Style…
  • Marina Aid' sur Gagnez un sac à langer Sport Style…